René Plunian
Sculpture

On commence par tailler des petits bouts de bois avec son canif à l’âge de 10 ans puis quelques décennies plus tard, on expose ses sculptures à Dourdan.
J’ai toujours eu le goût du geste et de la mise en forme. Petit à petit s’est ajoutée la passion d’imaginer, de concevoir et de réaliser des trucs qui ne servent à rien.

Alors je sculpte, je taille, j’assemble des idées pour leur donner trois dimensions. Les matériaux ? N’importe lesquels, bois, métal, objets détournés, pourvu qu’ils me permettent de passer par les mains ce qui me passe par la tête.

Pensées Sauvages ? C’est me montrer un peu, c’est sortir de l’égocentrisme de l’atelier, c’est participer à une manifestation qui sent bon la liberté. C’est vous rencontrer.