Éric Durousset
Poésie sonore et harpe

Comment s’en sortir sans sortir

La poésie sonore brise les clôtures. Les deux instruments à cordes que sont la voix et la harpe dialoguent et jouent à explorer des portes de sorties. Les poètes Ghérasim Luca, Carlos Drummond de Andrade et Abdellatif Laâbi accompagnent ce parcours hors des chemins balisés.
Poètes hors des frontières, refusant toute limite, toute identité assignée, tout conformisme, tout asservissement, Ghérasim Luca, Carlos Drummond de Andrade et Abdellatif Laâbi ont coupé avec la fatalité de l’appartenance. Apatride pour le premier, brésilien pour le second, franco-marocain pour le troisième, ils ne se reconnaissent comme territoire que la langue qu’ils ont eux-mêmes inventée. Ils la déplient comme on déploie des ailes de papillons. Je vous invite à rêver et à imaginer avec eux à un monde un peu plus ouvert, un peu plus sensible et plus humain aussi.

ªª