Maëlle Foix
Plasticienne
Grande nostalgique, j'aime dessiner, jardiner, marcher, observer, récolter des trucs et peindre. Après des études en graphisme, j'ai continué avec des stages en audiovisuel où l'animation et le son ont eu un énorme impact sur ma manière de travailler. Le rythme et les cycles sont venus enrichir la fabrication de mon univers.
Fascinée par la nature depuis longtemps, j'aime faire des parallèles entre le système végétal et la machine humaine (physiquement et émotionnellement). Rien n'est perdu, tout se transforme.
Le système du cycle me permet de matérialiser les échanges organiques que je perçois lors de mes balades, aux temporalités difficiles à saisir (avec les saisons par exemple). Les flux et les mutations structurent et témoignent d'un dialogue permanent entre chaque élément de mes compositions.

Viennent s'ajouter des signes (figures, apparitions, lumières...), venant illustrer mes souvenirs enfantins de jeux dans le jardin. Une façon d'immortaliser cette Atlantide où la nature invariable se mêle aux vestiges d'enfance.
Je ne cherche pas à reproduire ce que je vois, mais plutôt de retranscrire l'énergie et l'imaginaire que la nature imprime en moi.